B.U.T. Génie Mécanique et Productique


Objectifs de la formation

Les titulaires du B.U.T. Génie Mécanique et Productique sont des généralistes des industries mécaniques quel que soit le secteur d’activité, capables d’assurer la mise sur le marché d’un nouveau produit au travers des trois premières étapes de son cycle de vie : conception pour définir le produit, industrialisation pour développer les procédés de fabrication et d’assemblage, et enfin organisation industrielle pour organiser des lignes de production. Les titulaires d’un BUT GMP exercent des fonctions d’expert métier ou manager de proximité. Pour ces deux fonctions, ils devront mettre en place des démarches de résolution et d’amélioration dans le domaine du GMP en collaborant avec les acteurs nécessaires.

Trois parcours sont proposés à Limoges, à partir de la 2ème année :

  • Innovation pour l’industrie
  • Management de process industriel
  • Simulation numérique et réalité virtuelle

Bac + 3 / 180 Crédits ECTS


Les diplômés GMP du parcours Innovation pour l’industrie peuvent assurer les missions courantes d’un technicien supérieur et manageur de proximité dans le domaine mécanique avec en plus une maîtrise des outils et démarches de créativité et d’aide à l’innovation et de propriété industrielle.

Outre les métiers de conception, industrialisation et organisation industrielle, les métiers accessibles sont technicien avant-projet R&D, assistant designer, assistant en propriété industrielle, assistant en veille technologique.

Potentiel d’évolutions : besoins de créativité et d’innovations multi secteurs

Les diplômés GMP du parcours Management de process industriel peuvent assurer les missions courantes d’un technicien supérieur et manageur de proximité dans le domaine mécanique avec une préparation supplémentaire à l’animation de groupes de travail et l’interfaçage entre les différents secteurs de l’entreprise tout au long du cycle de vie du produit.

Outre les métiers de la conception, de l’industrialisation et de l’organisation industrielle, les métiers accessibles sont manageur de projet, responsable d’équipe, responsable de production (ilot, ligne, atelier, usine), animateur d’un service qualité.

Potentiel d’évolution : outils managériaux de l’usine du futur

Les diplômés GMP du parcours Simulation numérique & réalité virtuelle peuvent assurer les missions courantes d’un technicien supérieur dans le domaine mécanique avec une préparation supplémentaire à la mise en œuvre des outils numériques de la simulation avancée, de la réalité virtuelle et augmentée jusqu’au jumeau numérique.

Outre les métiers de la conception, de l’industrialisation et de l’organisation industrielle, les métiers accessibles sont assistant R&D, concepteur-modeleur numérique, technicien en simulation de process (usinage, automatismes, etc.), assistant de simulation de systèmes de production.

Potentiel d’évolutions : évolution des outils numérique et nouveaux usages de l’industrie du futur

Compétences visées

Le B.U.T. est un diplôme construit sur une approche par compétences. Grâce à ce processus d’apprentissage, l’étudiant sera formé à la fois par une pédagogie par projets, des mises en situation professionnelle pour l’aider à cerner la diversité des métiers, et par un ensemble de cours magistraux, travaux dirigés et travaux pratiques pour lui offrir les supports théoriques et pratiques indispensables à son épanouissement futur.

Le titulaire du B.U.T. GMP devra acquérir les compétences suivantes :

  • Spécifier : déterminer les exigences technico-économiques industrielles à partir du besoin d’un client
  • Développer : déterminer la solution optimale
  • Réaliser : concrétiser la solution technique retenue
  • Exploiter : gérer le cycle de vie du produit et du système de production

A ces compétences communes acquises pendant les 3 ans de la formation s’ajoute une compétence métier selon le parcours choisi :

  • Innover : proposer des solutions innovantes pour répondre à une problématique industrielle (Parcours Innovation pour l’Industrie)
  • Manager : piloter un projet industriel dans un contexte de responsabilité  (Parcours Management de process industriel)
  • Virtualiser : virtualiser un produit mécanique ou un process, du concept au jumeau numérique, selon les besoins de l’usine du futur (Parcours Simulation numérique & réalité virtuelle)

Organisation de la formation

Le volume horaire réparti sur les trois années est de 2600h, dont 600h consacrées aux projets tutorés. Au moins 50% des heures sont consacrées aux enseignements pratiques et aux mises en situation professionnelle.

Les enseignements sont dispensés sous la forme de :

  • Cours magistraux (CM) - promotion complète
  • Travaux dirigés (TD) - groupe de 26 étudiants
  • Travaux pratiques (TP) - groupe de 13 étudiants

PROJETS TUTORÉS

Mise en pratique, par un ou plusieurs étudiants, des savoirs acquis pendant les cours à partir d'une problématique technique concrète proposée par un commanditaire (professeur, entreprise, association...).

Exemples :

  • Challenge Course en Cours : aide à la conception et fabrication de modèles de véhicules avec les lycéens et collégiens
  • Réalisation de maquettes didactisées de composants de véhicules spéciaux pour la formation des opérateurs
  • Conception et réalisation de machines de laboratoire pour des expérimentations
  • Conception et réalisation d'une machine d'essai pour analyses biologiques
  • Conception d'une ferme d'imprimantes 3D
  • Conception et réalisation de prothèses pour animaux avec l'impression 3D
  • Conception d'un simulateur de conduite automobile pour jeux vidéos - Adaptation d'un outil de mesure avec l'impression 3D pour réduire les TMS
  • Conception d'un kart électrique pour un challenge inter-départements d'IUT
  • Développement d'une cellule robotisée pour applications céramiques

22 à 26 SEMAINES DE STAGES [en France ou à l'étranger]

Plusieurs stages en entreprise sont à réaliser pendant les trois années de formation.

L’alternance

Une partie du cursus pourra se faire en alternance à partir de la deuxième année de B.U.T.

L’alternance c’est la possibilité de se former, d’acquérir un diplôme de l’enseignement supérieur tout en bénéficiant d’une expérience professionnnelle et d’une rémunération.

Débouchés professionnels

Les diplômés du B.U.T. GMP peuvent assurer les missions courantes d'un cadre intermédiaire et manageur de proximité dans le domaine mécanique avec une spécialisation selon les parcours :

  • Innovation pour l'industrie : maîtrise des outils et démarches de créativité et d'aide à l'innovation et de propriété industrielle.
  • Management de process industriel : préparation supplémentaire à l'animation de groupes de travail et à l'interfaçage entre les différents secteurs de l'entreprise tout au long du cycle de vie du produit.
  • Simulation numérique et réalité virtuelle : préparation supplémentaire à la mise en oeuvre des outils numériques de la simulation avancée, de la réalité virtuelle et augmentée jusqu'au jumeau numérique.

Outre les métiers de la conception, de l'industrialisation et de l'organisation industrielle, les métiers accessibles sont :

  • Innovation pour l'industrie : technicien avant-projet R&D, assistant designer, assistant en propriété industrielle, assistant en veille technologique.
  • Management de process industriel : manageur de projet, responsable d'équipe, responsable de production (ilôt, ligne, atelier, usine), animateur d'un service qualité.
  • Simulation numérique et réalité virtuelle : assistant R&D, concepteur-modeleur numérique, technicien en simulation de process (usinage, automatismes, etc), assistant de simulation de systèmes de production.

Poursuites d’études

Obtention du DUT à l’issue des deux premières années de B.U.T. La poursuite d’études après le B.U.T. n’est pas de droit. Les établissements d’accueil opèrent donc une sélection des candidats.

  • Écoles d’ingénieurs généralistes : ENSIL-ENSCI, ENSMA, INSA, UTC, Polytech Lille, ENIT…
  • Écoles d’ingénieurs par apprentissage : ITII…
  • ENSIL-ENSCI, école d’ingénieurs de Limoges spécialités Mécatronique, Matériaux, Céramiques



Public

  • Être détenteur d'un bac général ou technologique (STI2D) ou d'un titre admis en dispense (DAEU...)
  • VAE, VAP, reprise d'études
  • Réorientation : modalités sur demande au secrétariat


Échanges Internationaux

Possibilité de stages à l’étranger : Norvège, Finlande, USA, Île Maurice, Mexique, Roumanie, Portugal, Espagne, Allemagne

La vie du département

  • Association des étudiants de GMP
  • Accueil et tutorat des nouveaux arrivants
  • Achat des équipements de sécurité pour les activités pratiques
  • Participation aux journées portes ouvertes

Contact

Département Génie Mécanique et Productique

Yvan PAULIAT

Chef de département

Chrisian ROVISSE

Secrétariat Pédagogique


Campus Maurois
12 allée André-Maurois
87065 LIMOGES Cedex
Tél : 05 55 43 43 80
Courriel :

Conditions d’admission

  • Candidature sur Parcoursup
  • Sélection sur dossier