Nathan | Année universitaire en Écosse (DUETI)

Nathan, inscrit en DUETI (diplôme universitaire d’études technologiques internationales) a étudié pendant une année universitaire en Écosse. Il partage avec nous son expérience.

 

Le départ : Pourquoi avez-vous souhaité faire une mobilité à l’étranger ? Pourquoi avez-vous choisi ce pays ?

J’ai choisi de faire un DUETI pour plusieurs raisons. La première était d’améliorer mon anglais, raison pour laquelle j’ai choisi l’Écosse au lieu du Canada.

La deuxième raison est que la licence informatique ne m’attirait pas vraiment mais m’était quand même nécessaire pour faciliter mes inscriptions en master. Le bachelor proposé en Écosse quant à lui permettait à la fois de faire du développement et surtout de suivre beaucoup plus de cours sur le design web (UX / UI), ce qui correspondait exactement à ce que je recherchais.

Le DUETI était donc la chance parfaite pour moi de suivre des cours que j’aimais dans un pays à l’étranger tout en validant un diplôme français.

Parlez-nous de vos préparatifs

Il y a pas mal de procédures à faire pour être totalement en règle (Inscription FST, RGU, SAAS, etc.) mais vous êtes globalement bien guidé pour les faire. Il faut en revanche s’y prendre assez à l’avance, notamment pour le SAAS (Student Awards Agency Scotland) car les délais de traitement des dossiers sont plutôt longs.

Trouver un logement est assez délicat également car il est impossible de visiter les appartements ou de fournir tous les papiers que demandent habituellement les propriétaires. Je vous conseille de regarder sur des sites comme Spareroom ou Gumtree pour vous faciliter la vie.

L’arrivée sur place

Dans tous les voyages à l’étranger, il y a toujours ce moment d’euphorie lorsque l’on arrive sur place car tout est nouveau ! Mon arrivée en Écosse n’a pas échappé à la règle : entre la découverte de la ville, l’appartement et de l’université, j’étais vraiment comme un enfant.

La première fois que j’ai vu le campus de RGU (Aberdeen’s Robert Gordon University), j’ai été très surpris. Je savais qu’il allait être grand mais je ne m’attendais pas à ce point, cela ressemblait un peu aux campus que l’on voit dans les séries américaines, tout est fait pour que l’on s’y sente bien et que l’on étudie dans les meilleures conditions.

La vie quotidienne dans le pays

Le cout de la vie en Écosse n’est pas forcément plus cher qu’en France. Vous perdrez forcément un peu avec la conversion Euro/Livre Sterling mais sinon les prix sont plutôt similaires, notamment pour ce qui concerne la nourriture.

Pour ce qui concerne la météo, ne vous fiez pas à ce que vous lisez sur les applications de météo et ne vous fiez également pas à ce que vous voyez dehors, vous vous ferez aussi avoir car il est possible là-bas d’avoir les 4 saisons en une seule matinée.

L’Université

L’année scolaire s’est déroulée plutôt tranquillement pour moi. Une chose qui surprend est le peu de cours que vous aurez dans la semaine ce qui va vous laisser beaucoup de temps libre. Il ne faut cependant pas en profiter pour rien faire car les projets à réaliser sont assez conséquents donc il y a pas mal de travail personnel à fournir si vous voulez avoir de bonnes notes. En revanche, la « difficulté technique » des projets n’est pas très élevée si vous suivez les mêmes cours qu’à l’IUT comme Operating System ou Web Development. Je vous conseille donc de choisir une formation qui change un peu de vos habitudes si vous souhaitez vraiment apprendre de nouvelles choses et profiter à 100% de cette année.

Des Conseils ?

Une année à l’étranger comme le permet le DUETI est vraiment une expérience unique dans une vie et que je recommande à absolument tout le monde, il est impossible que vous le regrettiez plus tard, bien au contraire !

C’est une vraie opportunité pour découvrir une nouvelle culture, rencontrer de nouvelles personnes, vous ouvrir de nouvelles voies, etc.

C’est pourquoi il ne faut surtout pas que vous hésitiez à aller vers les gens là-bas, à aller à toutes sortes d’évènements, etc. afin que vous puissiez vraiment profiter de votre aventure à l’étranger.